Qui n’a jamais entendu parler de l’ile de Zanzibar, même si bien peu sauraient la situer sur une mappemonde….

Zanzibar, c’est un peu l’ile des malentendus, l’ile où la réalité n’est pas celle que l’on attend. On a bâti sa réputation touristique sur ses plages, mais c’est pour son histoire qu’elle mérite votre visite. On a déjà oublié que cette ile a vu couler le sang la sueur et les larmes de ceux que l’on avait arraché à leurs terres pour embarquer de force à Bagamoyo (port du continent le plus proche de l’ile) travailler dans les plantations. Qui sait que le commerce des épices était si florissant et convoité au XVIIème siècle que l’on pourrait le comparer à celui du pétrole aujourd’hui !

Guerres, invasions, intrigues de clans et esclavage ont forgé une histoire unique par sa richesse sur un si petit territoire.

Aujourd’hui, on peut regretter qu’il ne reste que quelques ruines quasi abandonnées, de magnifiques portes mal mises en valeur et que la pression touristique étouffe son passé chaque jour un peu plus.

Quand aux milliards généreusement distribués par l’UNESCO et autres mécènes, personne ne se pose la question de leur usage au non du sacro-saint précepte de non-ingérence….

Refuser l’oubli ne doit pas non plus obérer la réalité de cette ile qui vous attends pour vous offrir les plaisirs que vous venez y chercher.

Zanzibar étant une ile indépendante (en théorie, car la grande sœur Tanzanie tire toutes les ficelles ou presque), nous ne fournissons aucune prestation touristique dans l’ile, hormis l’hôtellerie. Les agences locales sont nombreuses, faites le bon choix…..

Les incontournables

Comment venir à Zanzibar sans séjourner au moins une nuit à Stown Town ? C’est la mémoire de l’ile et l’âme de son passé. Laissez vos pas vous guider, égarez la nuit venue dans les ruelles étroites de la vieille ville, allez manger des fruits de mer sur la place Forodhani à la lueur des lampes à pétrole ou marchandez quelques babioles dans une échoppe minuscule.

Vous pensez tout connaitre sur les épices ? étonnez vous en compagnie d’un bon guide qui saura vous captiver par l’histoire de ces petites choses qui ont failli changer la face du monde…. La découverte des épices a permis de masquer le goût faisandé des plats, de mieux conserver viande et poisson ou d’ouvrir grand la porte à une gastronomie naissante dans les cuisines royales du vieux monde.

Amusez vous à observer les plus adorables petits singes qui soient, les « red Colobus » dans la forêt de Jozani et capturez leurs admirables frimousses de petits clowns avec vos caméras. Pendant trop longtemps, on les a capturé tout court pour le plaisir égoïste de quelques notables. Il n’en reste plus que quelques centaines, et seule une protection efficace financée par un tourisme respectueux peut éviter leur irréversible disparition.

Si le travail manuel vous est familier, allez observer à la pointe Nord de l’ile, à l’est de la ville de Nungwi comment on construit depuis des siècles les célèbres boutres de l’Océan Indien. Pas de plan, pas d’instruments de mesure, pas d’atelier, des outils antédiluviens…. Mais un talent qui confine au don !!!

Les amoureux de sports de mer tels que le kitesurf choisirons les plages de l’Est de l’ile, particulièrement les longues grèves de Jambiani. Pour la plongée ou le snorkeling (plongée en apnée), Nungwi et sa région vous offrirons un grand choix de possibilité. On peut aussi faire du boutre (dhow en anglais), aller passer le journée dans de petites iles, ect….

Zanzibar étant une ile indépendante (en théorie, car la grande sœur Tanzanie tire toutes les ficelles ou presque), nous ne fournissons aucune prestation touristique dans l’ile, hormis l’hôtellerie. Les agences locales sont nombreuses, faites le bon choix…..

A fuir

Évitez les rabatteurs de rue qui ne manqueront pas de vous harceler à la descente du ferry ou dans la ville. Les agences sérieuses n’utilisent pas ces méthodes. Préférez accorder votre attention à celles qui ont pignon sur rue, ou bien celles recommandées par votre hôtel.

Ne succombez pas à la tentation d’aller nager avec les dauphins dans le sud de l’ile, vers Kizimkazi…. Cette activité n’est pas encadrée (de plus elle est très chère….) et cela tient plus du harcèlement que de l’observation. Les dauphins sont inlassablement poursuivis par des hors-bords pour les rabattre vers les touristes qui nagent en les attendant. C’est aussi dangereux pour les uns que pour les autres….

L’hôtellerie

Elle est globalement assez chère comparée à la qualité du service….. Quant au « petit hôtel sympa pas cher », inutile de nous demander à y dormir. Nous le cherchons encore !

Nous travaillons principalement avec les hôtels suivants :

Safari Lodge Hotel à Stown Town

http://safarilodgetz.com/index.php

Dhow Palace Hôtel, dans Stown Town

http://www.dhowpalace-hotel.com/dhowpalace-hotel-brochure.pdf

Flame Tree Beach Cottages à Nungwi

http://www.flametreecottages.com/web/

Mnarani Beach Cottages Nungwi

http://www.mnarani-beach-cottages.com/

Ces hôtels dont nous garantissons la qualité des services offrent en outre un service de réservation irréprochable.

Nous sommes à votre disposition pour réserver dans un autre établissement de votre choix. Mais sachez que certains hôtels ne répondent qu’à des agences partenaires, ou bien ne répondent pas s’ils sont complets aux dates demandées.

Cliquez ici pour voir une Carte de Zanzibar


Crédits Mentions légales Plan du site Tous droits réservés 2017 - Congema Tours & Safaris