Sur le Kilimanjaro, il y a 5 routes, avec chacune 2 durées possibles : la durée minimum, et la durée recommandée, incluant 1 jour supplémentaire d’acclimatation.

Si vous êtes un montagnard averti, habitué à randonner au-delà des 4 000 m, vous pouvez sans crainte choisir la durée minimum. Sinon, nous préconisons de prendre une journée supplémentaire d’acclimatation qui multiplie vos chances de succès. Le taux de réussite dépasse alors 95%.

Pour faire l’ascension du Kilimanjaro, nul n’est besoin d’être un(e) super (wo)man ! si vous êtes en bonne santé, sans problèmes pulmonaires ou cardiaques, c’est tout à fait à votre portée. Les difficultés physiques sont insignifiantes, et s’il n’y avait pas l’altitude, ce ne serait qu’une balade familiale, ou presque.

Mais l’altitude est éprouvante, et on ne sait jamais à l’avance de quelle importance. Chez certains individus, cela se limite à de la fatigue, une perte d’appétit et des maux de tête. Chez d’autres, ces symptômes sont si forts qu’ils conduisent à l’abandon. Il n’existe pas de moyens pour lutter contre le mal d’altitude, seule une bonne acclimatation en réduit les effets.

Ci-dessous les différentes voies  possibles. Bonne lecture !

N’hésitez pas à nous contacter pour une offre de prix spécifique.


Crédits Mentions légales Plan du site Tous droits réservés 2017 - Congema Tours & Safaris